Notre histoire

Août 2012, au commencement

Au début, il n’y avait que nous, Sébastien et Cyrill, les deux fondateurs. Installés dans le garage familial à Lagny sur Marne (77), nous esquissons nos premiers croquis.

Nous dessinons ensuite les maquettes de la machine en 3D et faisons nos premiers essais, allant et venant de la cuisine au garage et.. inversement.

2013, la sortie du garage

Début 2013, un bras robotisé UR nous est fourni par notre partenaire par Sysaxes (merci Erik et Eric). Nous faisons faire au robot ses premiers gestes !

Faustine nous rejoint pour nous apporter son expertise alimentaire.

Fin 2013, durant l’hiver, nous nous installons enfin dans de vrais bureaux à Montévrain (à 5mn de Disneyland). C’est pratique, car proche du domicile d’une grande partie de l’équipe.

Déballage de nos robots. C’est Noël avant l’heure

2014, on se fait aider

Nous faisons la première maquette en taille réelle, incluant 2 nouveaux bras robotisés (toujours fournis par Sysaxes).

Nous avons besoin d’argent et nos premiers investisseurs – des proches – nous aident avec 300000€ (merci à Stéphane et ses associés dès 2013, puis Lucette, Marlène, Hugues, Olivier et Kevin).

2015, en plein coeur de la R&D

Nous travaillons toujours aussi dur dans l’atelier, car le sujet est, somme toute, très compliqués !

Nous bénéficions du Crédit Impôt Recherche, ce qui nous amènera, en février 2018, à obtenir 3 brevets sur nos systèmes : une sacrée récompense pour le temps passé en R&D !

Photo de l’équipe en 2016. Il manque Victor !

2016, l’équipe définitive se forme

Début 2016, l’équipe s’agrandit avec l’arrivée de Didier, Victor et Yvan.

Didier, le roi des travaux, arrive tout droit de Lyon ; Victor, qui rentre du Canada où il termine ses études d’ingénieur, s’occupera des automatismes ; Yvan, enfin, traverse la frontière de Genève pour s’occuper de tous nos systèmes informatisés.

Nous rencontrons aussi nos premiers partenaires industriels pour démarrer la fabrication de la machine.

La vue de l’appartement de Philippe à Hong Kong. Il a bien fait de rentrer.

Fin 2016, nous croisons la route de Philippe, tout juste rentré de Hong Kong, qui deviendra notre boss en 2017. Et nous rencontrons surtout la BPI qui va nous donner, financièrement, un sacré coup de main.

Nous immergeons des clients potentiels dans notre projet, pour mieux comprendre leur rapport à la restauration et à la robotique. Plein d’ateliers passionnants, menés par Inprocess, les pro du Design Thinking.

2017, tout s’accélère

Début 2017, nous faisons la rencontre de Thierry Graffagnino, notre désormais chef (pour la cuisine). C’est compliqué au début : il nous fait refaire tout le processus de la pâte, qu’il ne trouve pas à la hauteur de ses exigences.

Comme, il a gagné 3 fois le titre de champion du monde, on l’écoute. 🙂

En septembre 2017, la recette de la pâte est enfin prête. Son goût dépasse nos espérances !

Les premiers fournisseurs d’ingrédients se joignent à notre aventure.

Photo prise le jour de la signature de notre première levée d’un million, avec nos investisseurs et notre avocate.

Les premiers investisseurs institutionnels, Partech et daphni, nous rejoignent et nous font passer à la vitesse supérieure.

Début 2018, épilogue de la première partie

Nous travaillons comme des fous sur notre branding PAZZI avec l’agence LORD, et sur notre futur espace avec Label Experience, des équipes totalement emballées par notre projet.

Yvan développe, en un mois, le contenu de la borne de commande prêtée par Acrelec, leader dans les écrans phygitaux (nous sommes intégrés dans leur programme start up).

Les premières machines sont livrées. Il y a encore pas mal de mises au point à faire !

… et nous faisons les dernières mises au point.

24 mai 2018

Nous dévoilons enfin notre projet  à VivaTech.